vendredi 21 septembre 2007

Après le desespoir, l'apathie.

Qui n'a rien avoir avec le petit nom de mon amie Patricia.

Pour les trois qui ne sont pas au courant, j'ai récupéré un sorte de même job que l'autre là, qui il parait écrirait des trucs avec moi sur le blog. Et une fois, ça.

Pareil, je réponds aux clients pas contents (ou dans les cas rares, ceux qui veulent juste un conseil).

Et ouais, même constats, même cas.

Toutes ces remarques que j'ai entendues à propos de la faune d'internautes ne savant pas lire et se servir d'un site, je suis à deux doigts de ressortir exactement les mêmes.

Et pourtant, ça ne provoque chez moi qu'absolument rien. La bêtise des gens et leur proportion à "savoir" uniquement ce qu'ils veulent croire et à en être sûr. Bah, non, au final, ça ne me dérange presque pas de devoir expliquer 10 fois de suite la même chôse.

Ils ont tous les droits, ils le croient vraiment.
Ils ont le droit d'avoir lu quelquechose de différent que ce qui est marqué jaune sur blanc sur la page internet et de te l'affirmer.
Ils ont le droit de voir des offres promotionnelles partout.
Ils ont le droit de considérer que tout doit être fait tout de suite, pour qu'ils aient leur putain de chose qu'ils veulent, maintenant. Même si, je suis pas Merlin l'enchanteur. Je vais pas te sortir un lapin (ou une intégrale Maria Calas) du cul.

Enfin, ils croient. C'est là qu'ils échouent.

Mais la vie, c'est pas un film mal joué d'Harry Potter.

Je préfère même pas y penser, à celui-ci.

Mais bon, ça ne me surprend ni ne me choque. Me consterne un peu, oui. Presque autant qu'un mec qui s'inventerait une amie Patricia pour faire un sale jeu de mot tout naze.

Hey, pour pas que tu crois que je me ramollis -Non, je ne ferais pas de blague sur mon amie imaginaire, Molly- je vais te le dire en vrai.

A toi et aux autres.


Allez vous faire tous bien enculer avec votre Rugby de mes deux.


Vous noterez la disparition d'un jeu de mot avec "Haine" dedans le titre, à partir de maintenant, j'essayerais de faire des références à des trucs rigolos.

1 commentaire:

Monaghan a dit…

"Tous derrière les bleus" : j'savais bien que c'était une histoire d'enculade...

Flowers Online
Web Counter